Ethan qui aimait Carter , Ryan Loveless

Ethan qui aimait Carter , Ryan Loveless

À vingt-quatre ans, Carter Stevenson est atteint de timidité maladive, due à son bégaiement et ses tics. Sans l’aval d’amis qui lui reprochent de laisser sa maladie de Tourette dicter sa vie, Carter déménage de Los Angeles et rejoint une petite ville tranquille de Californie où il compte faire profil bas et éviter les gens. Il n’avait pas prévu que son nouveau voisin, Ethan Hart, s’immiscerait dans sa bulle de solitude et le forcerait à sortir de chez lui pour vivre sa vie.

Depuis le début, Ethan s’est montré clair au sujet de ses sentiments pour Carter. Mais il redoute que ce dernier ne soit pas en mesure de voir au-delà de son cerveau endommagé, même si cela fait de lui quelqu’un de bien plus en accord avec ses émotions que la plupart des gens. Le problème pour Carter ne vient pas de là : il s’est déjà brûlé les ailes aux côtés de « parfaits » petits amis et ne veut pas risquer de se faire briser le cœur une fois de plus.

D’une manière ou d’une autre, Ethan est déterminé à montrer à Carter qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Du moins, jusqu’à ce qu’il reçoive de tragiques nouvelles, qui l’obligent alors à se tourner vers lui pour puiser force et soutien. Carter sera-t-il en mesure d’épauler Ethan dans la tourmente ?

Une lecture sympathique et qui aborde plusieurs sujet .

Les personnages d’Ethan et Carter sont touchant Ethan suite à un accident souffre de traumatisme cérébrale il a 27 ans mais il a du tout réapprendre et même encore aujourd’hui il fait ou dit des choses qu’il ne devrait pas devant les gens , Carter lui a une maladie le syndrome de Gilles de la Tourette (SGT) il a des tiques tout le temps et de ce fait il est très renfermé et timide .

Leurs relation commence part de l’amitié même si ils sont attiré l’un par l’autre je n’ai personnellement pas vu leurs maladie mais juste leurs sentiments l’un envers l’autre il découvre tous les deux l’amour et c’est le plus beau bien sûr il doivent faire face à l’accident d’Ethan et à la timidité de Carter mais dans l’ensemble il y arrive très bien tous les deux .

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *